01 au 03 février

Plexus Polaire

Plexus Polaire

Manipulation en chœur - Double présence

 LA FORMATION 

Atelier sur la relation entre acteurs et marionnettes grande taille, et plus particulièrement la « manipulation en choeur ».

Au cours de l'atelier, nous verrons comment donner vie aux marionnettes grâce à des gestes et des mouvements précis et comment « écrire » une situation théâtrale par le jeu et des improvisations. Nous allons nous concentrer sur la relation entre l'acteur et la marionnette en examinant comment cette relation mène à la "clef dramaturgique". Pourquoi est-il intéressant d'utiliser des marionnettes pour raconter une histoire ? Qu'est-ce que la marionnette peut nous permettre d'exprimer différemment d'un acteur ? Nous travaillerons autour des thèmes de la présence et de l’absence : comprendre comment la marionnette peut aider à concrétiser une émotion ou un état et nous permettre d’exprimer des thèmes à la fois humains et sociaux. Le cœur du travail sera de savoir comment combiner être un acteur et un marionnettiste et « manipuler en chœur », comment un groupe d'acteurs peut créer une situation théâtrale tout en donnant vie à la marionnette.

 INFOS PRATIQUES

date

public

lun. 01, mar. 02, mer. 03 de 10h à 18h

artistes professionnels ou semi-professionnels

tarif

300€ (+50€ d'inscription)

Prise en charge possible

 ARTISTE 

Dans chacune des créations de Plexus Polaire, la marionnette est une clé dramaturgique. « Je ne mets en scène que des histoires qui ne pourraient pas se passer d’elle ni de la relation singulière que l’interprète entretient avec elle. Travaillant en manipulation directe, les marionnettes – principalement à taille humaine – me permettent de rendre concrètes des choses abstraites. La marionnette devient alors une extension de mon corps, qui devient lui-même quasiment marionnettique. » explique Yngvild Aspelli.

Pour son spectacle "Cendres" elle s’est entourée de Laetitia Labre au jeu et à la manipulation.
Cette dernière dirigera cette formation professionnelle.

Diplômée de l’ESNAM (DMA) depuis 2008, elle exerce son (ses) métier(s) auprès de différentes compagnies, tantôt en tant qu’interprète, tantôt en tant que constructrice, tantôt les deux.
En 2010, dans le cadre d’un compagnonnage avec le Centre Odradek / Cie Pupella Noguès, elle monte son premier spectacle, de théâtre d’ombres, sur des textes de Jean Cagnard : « La Tendre Humanité et autres contes et légendes caillouteux ».
En 2012 elle retrouve Anne Colin et la Compagnie du Morse, avec qui elle a appris le théâtre étant plus jeune, et crée avec elle un second spectacle, de marionnettes sur table, sur des textes de Christian Oster : « Contes Marionnettistes pour petits et grands enfants ».
Et toujours, avec d’autres ou pour d’autres, elle joue, et/ou manipule objets ou marionnettes, ou bien construit maquettes, marionnettes ou scénographies, ou dessine affiches, personnages et décors de films d’animation… Et tout ce qu’on peut être amené à faire quand on pratique un métier aussi pluridisciplinaire et inventif que celui de marionnettiste.

1/2

↓ INFOS                 

↓ NEWSLETTER                 

95 rue Roublot,

94120 Fontenay-sous-Bois

01 82 01 52 02

contact@theatre-halle-roublot.fr

↓ CONTACTS